Quelle est la santé des étudiants depuis le confinement ?

Les étudiants touchés par le confinement

Nous sommes dans une situation assez inédite depuis le début de l’année 2020. L’arrivée du coronavirus a bouleversé notre quotidien. Et tout ce qu’on avait d’une vie normale.

En raison de la nécessité de la distanciation sociale, des restrictions ont été mises en place par le gouvernement. Le confinement a été la plus grosse nouveauté parmi ces restrictions.

Les étudiants sont également parmi les plus concernés par ces restrictions. Depuis le premier confinement en mars 2020, les étudiants ne sont pas retournés à la fac ou dans leur établissement universitaire. Ils suivent les cours en ligne, et sont donc en confinement depuis plus d’un an maintenant.

La santé des étudiants détériorée par le confinement

Les étudiants sont également les plus touchés par les effets négatifs provoqués par le confinement. Il existe 4 grandes conséquences dangereuses du confinement sur les étudiants.

Les conséquences financières

La plupart des étudiants financent leurs études grâce aux petits jobs d’étudiant (moins de 40% des étudiants sont boursiers en France). Avec le confinement, la totalité des restaurants et bars sont fermés. De nombreux métiers d’étudiants ont donc disparu du marché. Les étudiants ayant besoin de travailler n’ont plus la possibilité de le faire et de financer leurs études, ainsi que leurs besoins primaires (loyer, courses, transport etc.). Cette précarité financière augmente de jour en jour, et malheureusement aucune réelle aide est mise en place pour contrer cette situation.

Le décrochage scolaire et l’échec

Les étudiants doivent suivre les cours en ligne. Au-delà du fait que les établissements universitaires français ne sont pas réellement équipés pour dispenser des cours en ligne (nous avons pu le voir notamment lors du premier confinement), les étudiants ont de réelles difficultés à s’accrocher. Les étudiants se décrochent de plus en plus des cours, ont du mal à suivre l’enseignement à distance (problèmes de connexion, manque d’un espace propice, etc.), et se sentent de plus en plus découragés. De nombreuses études montrent que les étudiants travaillent moins que d’habitude et prennent du retard sur leurs études. Il s’agit donc d’un cercle vicieux, où les étudiants se sentent perdus et ont du mal à voir le bout du tunnel.

L’isolement

La conséquence directe du confinement est sans aucun doute l’isolement des étudiants. L’isolement est aussi bien physique que social. Les étudiants font partie de la population jeune, ayant l’habitude de socialiser à l’université, de sortir, de passer du temps avec leurs amis, de faire des activités extérieures multiples. Le confinement est venu gâcher toute cette normalité provoquant l’isolement et la distanciation physique mais également sociale chez les étudiants. Il est difficile de faire de nouvelles connaissances, de voir ses amis ou garder contact avec eux. La solitude prend le dessus, et les étudiants coupent aussi tous liens sociaux existants.

La détérioration de la santé mentale et physique

Toutes ces conséquences ont bien évidemment des effets sur la santé mentale et physique des étudiants. Il est possible de voir une hausse de la détérioration psychologique des étudiants. Cet état psychologique détérioré augmente le risque de suicide chez les étudiants. Nous apprenons régulièrement qu’un étudiant a mis fin à sa vie à cause de la situation exaspérante causée par le confinement. La solitude, l’isolement et la précarité poussent les étudiants à se suicider, car ils ont du mal à trouver une solution pour s’en sortir.

Quant à la santé physique, le confinement force les étudiants à passer la majorité de leur temps à la maison. L’activité physique est donc totalement réduite. Cette situation a des effets néfastes sur la santé physique (prise de poids, isolement et dépression) mais également sur la santé psychologique. Puisque l’activité sportive permet également un certain épanouissement moral (hormones du bonheur, sentiment de bien-être).

Comment réduire les effets négatifs du confinement ?

Prendre soin de sa santé physique et mentale

Il est important de se forcer à maintenir un rythme de vie le plus proche de la normale. Nous conseillons donc aux étudiants de garder une alimentation saine, de dormir suffisamment, de faire une activité physique extérieure. Vous verrez déjà une nette amélioration dans votre état physique et psychologique.

Garder contact avec ses amis et sa famille

Essayez de maintenir le plus de contact possible avec votre famille et vos amis. La distanciation est physique et ne doit pas être sociale. Il est assez facile de garder contact avec nos proches grâce aux nombreuses applications d’appels (vocaux ou visuels), ainsi qu’aux réseaux sociaux. Donc saisissez cette chance et parlez à vos proches.

Consulter un professionnel en cas de besoin

Si vous sentez que votre état psychologique se détériore, n’hésitez pas à consulter un psychologue ou un thérapeute. Il est important de faire appel à l’aide d’un professionnel pour se remonter le moral.

Faire appel aux cours particuliers pour lutter contre les difficultés scolaires

Le confinement a eu un effet négatif sur la situation scolaire des étudiants. Beaucoup ont du mal à suivre les cours et se considèrent dans l’échec scolaire. Faire appel à un groupe de soutien scolaire, proposant des cours particuliers, peut vous aider à vous améliorer et à progresser dans vos études. Pour plus d’informations : https://groupe-reussite.fr/soutien-scolaire/